capture-decran-2017-08-09-a-18-41-22

«Juste des Jeeps», l’hypocrisie de Justin Trudeau…

La semaine dernière, je rappelais le travail du journaliste du Globe & Mail Steven Chase, celui qui avait sorti, en avril 2016, cette histoire sur les approbations, très discrètes, et la signature des lettres d’offres par le ministre libéral Stéphane Dion, le tout approuvé par Justin Trudeau. Les actions du gouvernement de Justin Trudeau concrétisaient le contrat de vente des blindés canadiens (non ce n’était pas juste des Jeeps comme vous mentait Justin Trudeau lors du débat électoral de 2015 en français).

capture-decran-2017-08-09-a-18-25-11

Un dossier qui embarrasse beaucoup le PM Trudeau encore aujourd’hui.

C’est que Trudeau a menti en campagne électorale en français et en anglais en minimisant la portée de ce très lucratif contrat afin de gagner des votes en Ontario où la construction de ces véhicules de guerre crée des milliers d’emplois.

Il a menti après son élection aussi en essayant de faire porter l’odieux du contrat au précédent gouvernement. Pour ce faire, il devait agir dans la plus grande discrétion car au final, son ministre des Affaires étrangères a dû approuver plus de 70% du contrat. Trudeau avait toute la latitude pour que les bottines suivent les babines.

Mais agir en homme d’état est plus compliqué que de se prêter à une ronde de selfies.

Donc Justin Trudeau n’a rien fait pantoute. Même s’il savait depuis plusieurs mois que des appareils similaires, vendus aux barbares Saoudiens, étaient couramment utilisés contre la population civile du pays.

Encore là, le travail de Stephen Chase avait exposé la bigoterie libérale. Une large coalition de groupes humanitaires avait alors fait publier un texte dans les grands journaux du Canada anglais afin d’implorer le gouvernement Trudeau de mettre fin à cette entente de vente de blindés.

capture-decran-2017-08-09-a-17-17-24

Hier, le même journaliste a publié par le biais de son compte twitter une vidéo qui ne laisse planer aucun doute; les blindés du Canada sont en action dans la répression de civils en Arabie saoudite (région Qatif).

La superbe de cet imposteur de PM Trudeau en prend pour son rhume. On peut d’ailleurs lire de nombreux commentaires sur les réseaux traditionnels ou en réponse à la publication sur twitter de citoyens en colère devant ce mensonge électoraliste de Justin Trudeau : « Oh well! So they’re not just Jeeps after all! »

na0108_lav_v_jeep_c_mf
Le véhicule vendu aux Saoudiens? Celui de gauche. « Juste des Jeeps »!

Les blindés de General dynamics sont fabriqués à London en Ontario, usine où le PM Trudeau s’était rendu en avril 2016 pour livré un discours surréaliste au sein duquel le PM, dans sa posture habituelle, avançait ceci :

« Cela a toujours été la position du Canada que la création d’opportunités économiques au Canada et partout dans le monde, en particulier dans les zones difficiles, doit aller de pair avec la défense, haut et fort des droits de l’homme, meilleure façon de promouvoir les valeurs canadiennes dans le monde. »

Construire des blindés qui terrorisent des civils innocents, la façon «canadian» de promouvoir les droits de l’homme!

Dire que l’on élève ce politicien au rang de pape de la tolérance… Quelle hypocrisie.

Scridb filter